Académie

des Sciences Morales
des Lettres et des Arts de

Versailles

et d'Île-de-France

Retour à la liste des membres


BONARDI Alain

Alain BONARDI
(1966)

Membre associé(e) depuis 2008

Fonctions

Compositeur et chercheur


biographie

Alain Bonardi est né le 24 janvier 1966 à Neuilly-sur-Seine. Il étudie inséparablement musique et mathématiques, opéra et informatique, arts et sciences. Ingénieur diplômé de l’Ecole Polytechnique et de l’Ecole Nationale Supérieure des Télécommunications de Paris, il est docteur en musicologie de l’Université Paris 4. Il mène des études de composition musicale avec Emmanuel Nunes, Michel Philippot et Hacène Larbi, et est lauréat du concours de composition d’Oslo en 1996.

Maître de Conférences Habilité à Diriger des Recherches à l’Université Paris 8, Alain Bonardi collabore depuis plusieurs années avec l’Institut de Recherche et de Coordination Acoustique/Musique (IRCAM). Ses réalisations en rapport avec l’art lyrique concernent aussi bien la composition musicale (opéra numérique en forme ouverte Alma Sola, opéra de chambre Du/Tri-plicata – bourse de l’association Beaumarchais), que la scénographie sur ordinateur (scénographie virtuelle de Norma de Bellini) ou encore l’association de l’intelligence artificielle au spectacle vivant (pièces de théâtre La Traversée de la nuit de Geneviève de Gaulle-Anthonioz, Sur la lecture de Proust). Alain Bonardi s’intéresse plus particulièrement à la modélisation informatique du raisonnement incertain, notamment à la logique floue, et son application à la relation entre chanteur ou comédien et ordinateur, dans une perspective de captation d’intentions. Il développe également une œuvre de musique de chambre : pièces pour piano, pour flûte solo, pour trompette solo, duos, trios, quatuor et septuor.

Une partie importante de l’activité d’Alain Bonardi est consacrée à la pédagogie : il a été compositeur en résidence au Stage Musical d’été de Saint-Jean de Luz en 2007 et 2008, collaborant avec de jeunes musiciens et leurs professeurs, pour interpréter un certain nombre de ses œuvres de musique de chambre. En avril 2008, il donne des masters classes de composition d’informatique musicale à Vilnius en Lithuanie. Il associe à ses projets de création numérique de nombreux ateliers pour le grand public : ateliers sur le thème de Faust avec des groupes de collégiens pour la ville de Meudon en juin 2005, ateliers de création vocale et graphique tous publics pour la ville de Stains en décembre 2004.

www.alainbonardi.net

 


œuvres

Essai

2008   
Représentations opérationnelles – L’opéra, entre Berio et Turing    Editions Delatour France

Œuvres musicales récentes

2008   
Les petites absences, quatuor pour violon, flûte, harpe et percussions, commande de l’Ensemble de Basse-Normandie

2007   
Luzuor, pour alto, violoncelle, contrebasse, flûte, clarinette, trompette et piano

2007   
L’Oeuf transparent de ta blessure, pour ténor et piano, sur un texte de Constance Chlore

2006   
Obstinences 1, pour piano

2005   
Alma Sola, opéra numérique en forme ouverte, pour 2 sopranos, guitare, cor et électronique, sur un livret de Christine Zeppenfeld


Articles (ou contributions à des ouvrages collectifs)


« Composing an Interactive Virtual Opera : The Virtualis Project », in Leonardo, Journal of the International Society for the Arts, Sciences and Technology, volume 35, numéro 3, 2002, pages 315-318.

« Un exemple de médiation numérique opératique : l’opéra interactif sur CD-ROM Virtualis », in Musiques, arts, technologies – pour une approche critique, 2004, Paris, Editions L’Harmattan, collection Musique-Philosophie, pages 123-140.

« Acclimater Norma : une proposition de scénographie interactive à l’Ile d’Yeu », in Vincenzo Bellini et la France - Histoire, création et réception de l’œuvre, Actes du Colloque international sous la direction de Maria Rosa De Luca, Salvatore Enrico Failla, Giuseppe Montemagno, Lucca (Italie), 2007, Libreria Musicale Italiana, pages 811-819.